CHARTE

Les droits imprescriptibles du Maître de maison que vous êtes:

Le Maître de Maison, c’est d’abord Vous

Je vous accompagne bien volontiers dans la démarche de décoration, aménagement, désencombrement ou autre que vous aurez choisie.

Toutefois, si je vais vous proposer mes outils, il me semble important de rappeler ceci:
(librement inspiré des droits imprescriptibles du lecteur, proposé par Daniel Pennac dans son essai « Comme un roman »)

Vos droits imprescriptibles:

  1. Le droit de garder ce qui vous plait, rend heureux, joyeux, lumineux
  2. Le droit de choisir seul de vous défaire de ce qui ne répond pas au #1.
    Vous seul jugez de l’opportunité de conserver ou non les objets. Ce qui implique également que chaque personne du ménage s’occupe de ses biens propres. La démarche est dès lors individuelle. Les biens communs sont examinés par la suite, après avoir effectué le processus.
  1. Le droit de jeter le vieux cadeau offert par x et que vous avez toujours détesté
    Au besoin, relisez le #1
  2. Le droit de disposer de ce vous souhaitez vous défaire
    Je vous accompagne dans l’identification, je n’emporte pas vos affaires.
    Vous choisissez ce que deviennent les objets dont vous souhaitez vous défaire. Si vous souhaitez les vendre, les donner, les jeter, les écraser entre un marteau et une enclume.
    Je vous transmettrai volontiers les coordonnées d’associations qui peuvent vous aider dans la suite de la démarche (sauf pour le marteau et l’enclume, je vous concède cette partie-là).

Ma devise: avec amour, humour et bienveillance